makenzy-6

C’est par la lecture des Immortelles que je découvrais pour la première fois Makenzy Orcel ; un ouvrage étonnant sur lequel je reviendrai dans un prochain article. Pour l’heure, intéressons-nous à l’auteur lui-même.

Makenzy Orcel est un jeune écrivain de trente-trois ans, né en septembre 1983 à Port-au-Prince, en Haïti. Témoin du tremblement de terre qui frappa la ville en 2010, il choisit l’écriture pour surmonter l’évènement, et donne ainsi naissance à son premier roman : Les Immortellesavec lequel il reçoit le prix Thyde Monnier de la Société des Gens de Lettres.

Il écrivait déjà auparavant, il continue de le faire ensuite, fidèle au choix qu’il a fait il y a déjà plusieurs années, lorsqu’il a quitté l’université pour se consacrer à cette passion qui l’habite et l’anime quotidiennement. En 2011, il publie ainsi Les latrines (Mémoire d’encrier), second roman par lequel il continue son exploration des bas-fonds haïtiens, entamée avec Les Immortelles qui donnait la parole à une prostitué de Port-au-Prince.

En 2015-2016, il fait un séjour en France, au sein d’une résidence d’écriture en Mayenne, à Laval ; il publie en janvier 2016 son troisième roman, le dernier en date : L’Ombre animale.

Makenzy Orcel est considéré par beaucoup comme le « héraut de la nouvelle génération d’écrivains haïtiens ».

Publicités